S'identifier - S'inscrire - Contact

Boire et Manger, quelle histoire !
Le blog d'une historienne de l'alimentation

Recherche

 

Tomates en conserves

C’est la pleine saison des tomates. Sur tous les marchés, rondes et mafflues, rouges, roses, vertes, noires, jaunes, qu’elles sont bien tentantes. Gorgées de soleil et pleines de saveurs ; on les trouve à des prix raisonnables, c’est donc le moment de préparer quelques conserves qui donneront un rayon de soleil à nos plats d’hiver.



Futures tomates farcies

Il serait très malin de creuser de grosses tomates et de les mettre au congélateur, cela pourra faire un joli plat coloré pour un jour gris. Si vous êtes très courageuses, vous pouvez préparer une farce, vos tomates farcies n’auront plus qu’à se glisser dans le four un jour de grosse paresse ou de repas improvisé.

Conserves de tomates.
Vous ébouillantez et pelez les tomates et les mettez dans un bocal avec les herbes aromatiques de votre choix, du sel et du poivre. Un plongeon dans un stérilisateur, si vous en avez un, à défaut dans un grand faitout, vous entourez vos bocaux de torchons pour éviter qu’ils se touchent, recouvrez d’eau portez à ébullition et maintenez la cuisson à 100° pendant 40mn. Laissez refroidir dans l’eau.


Et simplissime et exquis: le PASSATO.
Le passato est la préparation à la tomate de base utilisée tous les jours dans la cuisine en Italie.
Elle accompagne pâtes, risottos, pizzas, et agrémentée de jambon ou de lard, d’herbes, d’oignons fera de délicieux coulis voire du ketchup maison.
Comment faire ?
C’est extrêmement simple.

Prendre des tomates, les lavez, les coupez en quatre, les mettre dans une grande casserole et les recouvrir largement d’eau. Portez à ébullition lorsque ça mousse c’est cuit!

Egoutter une heure, enlever les peaux et  passer au moulin à légumes, grosse grille.

Ensuite, vous pouvez le mettre soit dans des condipack et les conserver au congélateur, soit le mettre dans des bocaux et le stériliser, comme expliqué ci-dessus.

Le passato peut s'utiliser nature ou servir de base à toutes sortes de sauces ou coulis de tomates

 



 
 

Mots-clés : Technorati

le 06.09.09 à 09:00 dans Recettes
- Commenter -

Partagez cet article


Commentaires

Je suis adepte du passato , je crois que tu en avais parlé l'an dernier et depuis j'en ai repris l'idée , mais encore plus paresseuse , je n'enlève pas la peau , je prends la grille très fine du moulin à légumes .

irisa - 06.09.09 à 16:12 - # - Répondre -

bonjour,
je retiens l'idée du passato... je viens de faire un WE tomates chez des amis, ils en avaient à ne plus savoir qu'en faire... je vais lire les derniers articles...

gingembre - 15.09.09 à 05:21 - # - Répondre -

Commenter l'article

Mon livre

L'histoire des légumes, des potagers, du néolithique à nos jours en passant par les abbayes. Plus une cinquantaine de recettes de Michel Portos, cuisinier de l'année 2012 GaultMillau, avec les accords vins de Patrick Chazallet. De très belles photos d'Anne Lanta, une préface de Christian Coulon pour la beauté de l'ouvrage. alt : Widget Notice Mollat Analyse sur un ton léger des rapports des femmes au vin de l'Antiquité à nos jours, les interdits, les tabous, les transgressions, se ponctuant par quelques portraits de femmes du vin contemporaines. alt : Widget Notice Mollat

Tous les articles publiés

Parcourir la liste complète

Annonces

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations

Inscription désinscription

J'en ai parlé

Archives par mois

Abonnez-vous

ABONNEZ VOUS SUR