S'identifier - S'inscrire - Contact

Boire et Manger, quelle histoire !
Le blog d'une historienne de l'alimentation

Recherche

 

Récoltes au jardin d'Eden

 Fin juillet, j'avais écrit un rapide billet qui montrait les rangées de plants de tomates dans le potager et donc des promesses de récolte. 
Enfin, depuis quelques semaines, les récoltes sont quotidiennes et parfois assez abondantes, fort belles et surtout très colorées et très variées.
Certes, il y a eu de dégats, certains plants  n'ont pas pris, d'autres ont mal poussé et d'autres enfin ont connu le mildiou et donnent fort peu de fruits. 
L'année fut difficile pour les cultures, un printemps trop humide, des plantations un peu tardives et un temps frais et humide pour le démarrage qui a freiné la pousse. A suivi une période très chaude et très séche avec des nuits fraîches, avec pour conséquences de gros stress pour les plantes. 
Mais les efforts fournis, les soins et la patience sont récompensés à la fin de l'été, les récoltes sont belles et les fruits délicieux. Et la superbe et si plaisante odeur des feuilles de tomates que l'on hume en ramassant les fruits. Le toucher des tomates, des peaux, la résistance de la pulpe qui donne le degré de mûrissement et annonce de futurs régals.



Toutes les couleurs, toutes les formes, mais aussi des textures et des goûts très différents  qui régalent les sens. Beaucoup de chair, peu d'eau, on croque dans le fruit et ont ressent des goûts intenses et très variés. Certaines tomates offrent des saveurs douces, d'autres légèrement sucrées ou  acidulées. Chaque variété de tomates possède sa propre saveur. Comme le disait mon père: " ça n'a rien à voir avec les tomates que l'on trouve dans le commerce, on redécouvre le goût des tomates."


Orange tigrée, la Bella dont le pied hélas n'a donné que deux fruits. 



Rose, grosse et tellement charnue, la succulente Brandwine



Les appétissantes african beefsteack



Aila Craig Yellow



Les exquises sibirishe orange



Mc Clintock's big pink à la saveur inimitable.

Il y en a tant d'autres:
les grosses Cleoto orange et  Dorothy Big Mennomite,
la charnue de Salamanque et la Ruslan Yellow,
les dodues Mémé de beauce,
les red zebra encore trop vertes,
les charmantes grappes Sweet gold ou Sweet orange, et Rose de Pologne et les petites allongées les vermillon Sprite.

Ce que j'aime dans ces variétés anciennes ou rares ce sont leurs noms si poétiques, le parfum que les pieds dégagent dans le potager, leurs infinies formes, couleurs arômes et saveurs. Quotidiennement, j'en mange et je n'éprouve aucune lassitude. Au contraire, un émerveillement continu!






Mots-clés : Technorati

le 03.09.12 à 18:19 dans Autour de la nourriture
- Commenter -

Partagez cet article


Commentaires

J'ai faim

Entre mes 4 murs Haussmanien mais bien gris j'ai l'eau à la bouche en lisant ton article. 
Ségolène j'arrive, ne préparare rien je mangerai les tomates directement dans le jardin!
Merci de me donner un peu de soleil, de saveur, de couleurs grace à cet article.
Amitiés.
Nathalie.

bardoux - 05.09.12 à 12:53 - # - Répondre -

Re: J'ai faim

 Saveurs remarquables, je fais une véritable cure de tomates, les cuisine et les mets en pots et en bocaux, sauce tomate, ketchup, chutneys et confitures. Certaines me rappellent un certain repas cet été à Buzet.

segolene - 10.09.12 à 15:40 - # - Répondre -

 bonjour beau blog qui me donne envie de revenir
alixe

Anonyme - 16.09.12 à 18:28 - # - Répondre -

la meilleure c'est la rose de berne

thomas - 16.09.12 à 22:20 - # - Répondre -

Re:

 Y a t'il une meilleure? Les Brandywine à la chair si dense sont remarquables tant pour leur saveur que leur texture, les petites sweet orange délicieusement acidulées, et la ruslan yellow si douce. J'ai du mal à avoir une préférence. Peut-être la purple brandy.

segolene - 26.09.12 à 00:38 - # - Répondre -

j'aime bien les différentes couleurs; j'adore les tomates et ils donnent un goût extra-oridinaire.

aurélie - 04.12.12 à 07:46 - # - Répondre -

Très interessant, l'article sur les biscuits ! Mais je n'accède pas aux commentaires.Petite parenthèse : entremets prend un s à la fin.

rosine - 04.12.12 à 18:41 - # - Répondre -

Commenter l'article

Mon livre

L'histoire des légumes, des potagers, du néolithique à nos jours en passant par les abbayes. Plus une cinquantaine de recettes de Michel Portos, cuisinier de l'année 2012 GaultMillau, avec les accords vins de Patrick Chazallet. De très belles photos d'Anne Lanta, une préface de Christian Coulon pour la beauté de l'ouvrage. alt : Widget Notice Mollat Analyse sur un ton léger des rapports des femmes au vin de l'Antiquité à nos jours, les interdits, les tabous, les transgressions, se ponctuant par quelques portraits de femmes du vin contemporaines. alt : Widget Notice Mollat

Tous les articles publiés

Parcourir la liste complète

Annonces

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations

Inscription désinscription

J'en ai parlé

Archives par mois

Abonnez-vous

ABONNEZ VOUS SUR