S'identifier - S'inscrire - Contact

Boire et Manger, quelle histoire !
Le blog d'une historienne de l'alimentation

Recherche

 

L'Oseille

 

Vous souvenez-vous du saumon à l’oseille des frères Troisgros qui fut un des plats emblématique de la nouvelle cuisine dans les années 70 ? Cette recette remit à la mode, ce légume vert un peu oublié des consommateurs, cependant cultivé depuis fort longtemps.

 

Une brède très discrète

L’oseille, rumex  acetosa,  qui est absolument exquise, est un des  rares légumes à être resté proche de l’espèce sauvage, la seule qui reste des cinq espèces de Rumex ramassées en Europe et en Asie pendant des siècles et la seule cultivée. Sa culture étant restée une culture confidentielle de jardins potagers,  hormis une courte période à la fin du XVIIème et au début du XVIIIème siècle où elle s’est un peu développée dans les  environs de Paris, elle n’a pas intéressée les sélectionneurs. Naturellement très résistante aux maladies, c’est la plante idéale pour la culture biologique.

Ses feuilles ressemblent en plus petites à celles de l’épinard mais sa tige est rouge, car l’oseille appartient à la famille des Polygonacées, celle de la rhubarbe qui est également un légume et avec laquelle elle a en commun cette acidité.

 

 

Utilisation

L’oseille reste cependant un légume un peu confidentiel, est ce en raison de sa saveur un peu acide donnée par l’oxalate de potassium qu’elle contient ? Sans doute puisque c’est une saveur qui n’est plus guère prisée. Et pourtant quelle saveur l’oseille peut apporter à une omelette ou des œufs pochés, à un velouté, une purée, à une sauce.

Elle accompagne remarquablement les poissons comme nous l’avons dit, en particulier  les poissons un peu gras en raison de son acidité, mais aussi les volailles dont elles rehaussent la saveur.

Les jeunes feuilles d’oseille sont exquises crues, mélangées à d’autres feuilles, épinards, et diverses laitues et herbes aromatiques.

Très simples à préparer, il suffit de trier les feuilles et de les laver soigneusement. Ensuite, vous les faites fondre dans un roux, vous ajoutez un peu de crème  lorsque l’eau de végétation est évaporée, vous faites réduire et vous liez avec un jaune d’œuf. Vous avez ainsi une sauce exquise.

 

Pensez-y quand vous allez faire votre marché car le printemps et  l’été sont les saisons de  l’oseille.

 

 


Mots-clés : Technorati

le 25.07.08 à 09:00 dans Histoire des aliments
- Commenter -

Partagez cet article


Commentaires

Oh comme je suis contente d'avoir trouvé un pied puis planté dans le jardin. Ca pousse très vite et on en profite pour les sauces accompagnant nos poissons, surtout le saumon c'est divin !
Dernièrement j'ai fais une omelette avec des tronçons d'oseille et nous nous sommes vraiment régalés.

Mamounette - 25.07.08 à 10:32 - # - Répondre -

parcours botanique

Bonjour, je travaille actuellement sur un parcours botanique en forêt en Bretagne.
J'installe des petits textes à droite à gauche.
Votre texte sur l'oseille est très sympa!
et ouvre l'appétit.
Puis je vous emprunter quelques idées et formulation?
voulez vous que l'adresse de votre blog y figure?

merci :)

ronan l - 30.03.10 à 22:07 - # - Répondre -

Re: parcours botanique

Bien sûr, vous pouvez utiliser le texte ou des parties du texte,
Et échange de bons procédés, oui faites figurer l'adresse du blog, s'il vous intéresse il peut en intéresser d'autres.
Cordialement
C'est où en Bretagne? qu'on puisse aller voir

segolene - 31.03.10 à 17:55 - # - Répondre -

Re: parcours botanique

merci. 

Cela se passe à Penvins en Sarzeau dans le morbihan (56).
Au coeur du parc à thème "Celt'aventure".
On y trouve un parcours "accrobranche" et des jeux pour enfants, ainsi donc qu'un très joli parcours botanique et dans l'ensemble une promenade splendide dans une futaie d'arbres de haut jet.
(je suis amoureux de l'endroit).
La fiche sur l'oseille (rumex acetosa) est pour la deuxième phase du parours botanique, j'espère en mai.
l'adresse de votre site y figurera avec plaisir. 

Ronan

Anonyme - 03.04.10 à 16:28 - # - Répondre -

Penvins je connais très bien. Je passe mes vacances depuis toujours à St Gildas de Rhuys.
Alors peut-être à cet été.
Cordialement.

segolene - 03.04.10 à 19:27 - # - Répondre -

Commenter l'article

Mon livre

L'histoire des légumes, des potagers, du néolithique à nos jours en passant par les abbayes. Plus une cinquantaine de recettes de Michel Portos, cuisinier de l'année 2012 GaultMillau, avec les accords vins de Patrick Chazallet. De très belles photos d'Anne Lanta, une préface de Christian Coulon pour la beauté de l'ouvrage. alt : Widget Notice Mollat Analyse sur un ton léger des rapports des femmes au vin de l'Antiquité à nos jours, les interdits, les tabous, les transgressions, se ponctuant par quelques portraits de femmes du vin contemporaines. alt : Widget Notice Mollat

Tous les articles publiés

Parcourir la liste complète

Annonces

Inscrivez-vous à ma lettre d'informations

Inscription désinscription

J'en ai parlé

Archives par mois

Abonnez-vous

ABONNEZ VOUS SUR